Le régime de la fertilité (The Natural Fertility Diet)

Le régime de la fertilité (The Natural Fertility Diet)
5 (100%) 1 vote

Lorsqu’on attend la cigogne…

Lorsque ce moment arrive que nous décidions qu’un enfant peut venir et compléter notre bonheur, la bonne alimentation est impérative! Non seulement pour après la conception (pour nourrir correctement à la fois le fœtus et la mère), mais aussi avant la conception (pour lutter contre toute fécondité potentielle)!!!

Le changement et la réhabilitation de votre plan alimentaire avant la grossesse est peut-être l’un des changements les plus importants que vous pouvez faire pour le bien de votre santé!

[highlight color=”eg. yellow”](!!!): Selon diverses études scientifiques, des changements spécifiques dans les habitudes alimentaires d’un individu, peuvent augmenter considérablement les chances d’une ovulation saine et puis une grossesse en santé.[/highlight]

[highlight color=”eg. yellow, black”](!!!): Ces changements spécifiques dans l’alimentation de la maman future, peuvent (! largement) éviter des avortements éventuels![/highlight]

ATTENTION: L’alimentation est un moyen important de prévention et de préservation de notre santé en général, mais dans ce cas aussi de la santé de notre système de reproduction. Avec un bon plan alimentaire nous pouvons assurer le bon fonctionnement et éviter des incidents fâcheux!

[highlight color=”eg. yellow”](!!!): Les composants clés des hormones nous pouvons les prendre par notre alimentation de certains aliments![/highlight]

En changeant des habitudes alimentaires est-ce que je voie des résultats immédiats?

OUI et NON! L’amélioration de vos habitudes alimentaires certainement bénéficie votre corps et directement! Mais pour voir des résultats visibles dans le cas de la fertilité (et pas seulement…) il faut du temps pour assimiler les changements du corps et être forcé de remettre en service… reprogrammé!

[highlight color=”eg. yellow”](!!!): À propos 1/2 à 1 ans est nécessaire avant que nous puissions dire que les changements ont commencé vraiment à «fonctionner»![/highlight]

CONCLUSION: Si vous voulez avoir un enfant, assurez-vous d’environ un an avant de la grossesse de changer vos habitudes alimentaires pour augmenter vos niveaux de fécondité!

Des changements importants avant l’arrivée d’un bébé!

Changement No 1: ARRÊTEZ la caféine!!!

La caféine (comme beaucoup de scientifiques spéculent… sans avoir encore confirmé!), peut affecter les niveaux de fécondité. Si l’arrêt du café complètement semble impossible, alors faites une consommation modérée de caféine chaque jour, c’est à dire environ 2 tasses de café!

Changement No.2: Attention à l’alcool!

Comme il est logique, la consommation d’alcool est mise sous un contrôle très strict! Un verre de vin (et non sur une base quotidienne) ne fait pas mal, mais surtout entre l’ovulation et la menstruation IL NE FAUT PAS CONSOMMER D’ALCOOL DU TOUT!

Changement No 3: Bons glucides!

Préférez de consommer des glucides à combustion lente! Les fruits, les légumes, les légumineuses ou les grains entiers, ne provoquent pas de changements rapides dans les niveaux de sucre dans le sang, et comme résultat le corps ne sécrète pas d’insuline!

[highlight color=”eg. yellow”](!!!): Selon des études scientifiques, les niveaux élevés d’insuline dans le corps, affectent négativement l’ovulation![/highlight]

Changement No 4: Bonnes graisses

Les bonnes graisses sont essentielles dans notre alimentation quand nous sommes une momie potentielle! Au contraire les graisses trans (qui sont contenues dans les aliments transformés du commerce, tels que les croissants, les croustilles, les biscuits, les gâteaux, les pâtisseries), entravent l’ovulation et causent des problèmes dans la conception!

Changement No 5: Des légumes colorés

Les légumes colorés offrent une richesse de précieuses vitamines et nutriments, essentiels pour la santé mais aussi pour le bon résultat de la grossesse. Les puissants antioxydants contenus dans ces légumes, tuent les radicaux libres et entre autres endommagent sévèrement aussi le système reproducteur!

Changement No 6: Des poissons

Bien sûr les poissons et les omégas – 3 bons acides gras qu’elles contiennent favorisent le système reproducteur, stimulent les niveaux de fécondité et améliorent l’état du corps.

[highlight color=”eg. yellow”](!!!): Les omégas – 3 bons acides gras sont essentiels pour le bon développement du cerveau du fœtus, tout en réduisant de manière significative aussi le risque de naissance prématurée, de pré-éclampsie ou de dépression majeure sergent![/highlight]